Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*** Moâ ***

  • : Vegansfields
  • Vegansfields
  • : Vegansfields naquit une veille de Noël sous le clavier d'une végétalienne / vegan passionnée de cuisine. Au fil des mois, ce petit blog qui monte, qui monte comme la 'tite bêbête, est devenu un lieu de créations culinaires, plutôt portées sur le plaisir sucré, utile à nombre d'aspirants végans, de végétariens avides d'idées nouvelles et de personnes intolérantes aux oeufs et/ou produits laitiers. Je suis rédactrice culinaire pour "Végétariens Magazine".
  • Contact

Great People

FreeCompteur Live

********************************************

 

 PARTENAIRE CULINAIRE

 

 

 

 

http://farm5.static.flickr.com/4034/4558094953_62b5852f13_o.gif

** Recherche **

OmneDatumOptimum

 
LIVRE D'OR


null








Cliquez sur l'image si vous
souhaitez signer le livre d'or de Vegansfields.


 

***************************************

 

 

null

 

 

 

 

Vegan.fr

***************************************


ASSOCIATION SAUVE









Adoption, parrainnage
de chats en détresse

 

 *******************************


Recettes de cuisine
*******************************

Blogs à Croquer

*********************************

 

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 10:05


http://farm5.static.flickr.com/4063/4379700368_ef0986af4b_b.jpg
Eddy errait depuis peu dans la rue. C'était un de ces fameux laissés pour compte "pour-cause-de récession-mon-oeil-achetons-un-écran-plasma-à-la-place" qu'on avait choyé un temps, pour lourder ensuite lâchement sur le trottoir comme une vieille paire de pompe.
Il avait faim de tendresse et courait au-devant de n'importe quel bipède pour lui sauter dans les bras, gratifiant de quelques puces au passage celui qui avait eu le malheur de cèder à un câlin...moment de chaleur trop furtif car on finissait toujours par le reposer sur le bitume.

Le soir où je suis passée, Eddy est resté contre moi, ronronnant à en faire vibrer les flocons de neige. Il a fait valser les puces dans le moindre recoin de ma salle de bain, bloqué le conduit de la baignoire avec un étron magique et dormit les 4 fers en l'air dans le lavabo dans une position des plus indécentes.

Grâce au Chat Libre Dijonnais, j'ai pu adopter Eddy.

Si vous souhaitez faire plus ample connaissance avec cette association formidable, si vous songez à l'adoption d'un minet, si vous pouvez "donner un petit quelque chose", c'est ICI :

http://chatlibredijonnais.blogspot.com/
http://img688.imageshack.us/img688/5306/banniresite.jpg

N'oubliez pas :

Partagez sa vie avc un chat, c'est :

  • 15, 20 ans de vie commune, à une époque du "Tout jetable" et du "Non-engagement".
*
  • une nourriture adaptée et non pas de la malbouffe 1er prix qui lui bousillera les reins prématurément.
*
  • des soins vétérinaires appropriés, sans sécurité sociale pour les remboursements. Dans certaines grandes villes existent des dispensaires vétérinaires réservés aux gens de condition modestes, renseignez-vous.
*
  • le ou la faire stériliser, geste citoyen, si ça n'avait pas été le cas lors de l'adoption.
*
  •  le faire garder lorsque la famille part en week-end, en vacances car en général un greffier n'aime pas être déplacé. De plus en plus de gens proposent des services de catsitting, n'hésitez pas à demander à votre véto, il a généralement sous le coude de bonnes adresses. Non seulement votre chat aura le loisir de martyriser un esclave personnel (blaaaaague) une voire deux fois par jour  MAIS (ô joie !) vous retrouverez votre bégonia favori en pleine forme au lieu d'un truc moche désséché (hé oui, l'arrosage des plantes est compris dans le tarif "catsitting", petits veinards !) et ce gardiennage  dissuadera la visite d'éventuels cambrioleurs.
*
  • savoir faire parfois des concessions au sujet de certains pieds de meubles ou de choix de papier peint ,même si vous lui offrez le dernier griffoir à la mode avec option "Arbre à chat de 2 m de haut à multi-panières intégrées". Avec un chat, on devient philosophe à la longue et les biens matériels passent au second plan, c'est tout bénéf' pour notre karma.
*
  • Bref, partager sa vie avec un minouchon, c'est comme qui dirait une co-location  à la sauce PACS : vous  ouvrez votre coeur, votre appart' à un curieux alien moustachu à 4 pattes. C'est vous qui payez le loyer, matériellement parlant, mais vous recevez en retour "Ronrons & Câlins", c'est-à-dire la monnaie en cours dans le monde félin.

Rappelez-vous :

  • un chat n'est pas un objet mais un être vivant avec des sentiments à son niveau, des sensations.
*
  • ce n'est pas un paquet-cadeau enrubanné que l'on déposera au pied du sapin "pour faire plaisir aux enfants", histoire de le balancer, quelques mois après, devant les grilles d'une SPA , pile poil au moment des vacances estivales, car ça serait dommage de "gâcher son séjour au camping de Clubmed sur Saône".
*
  • ça n'est pas un "doudou de remplacement" parce qu'on s'est fait larguer avec pertes et fracas  par "l'Amour  de sa vie" un soir de Saint Valentin. Et ça n'est pas non plus un "choix-poubelle" lorsque monsieur ou madame vous demande de vous décider entre le minet et son égocentrique petite personne. Entre 20 ans de câlins félins non-stop et 2 ans de "galipettes-sauvages-au-lit-suivit-d'un-bye-bye-chéri(e)-il-faut-qu'on-fasse-une-pause", le choix me semble plutôt facile, non ?

En Bref :

Si vous ne vous sentez pas capables de prendre vos responsabilités lors de l'adoption d'un chat, achetez-vous un Tamagotchi ou une peluche, par pitié !

Quand aux heureux co-locataires humains qui partagent leur vie avec des chats, Eddy les salue bien. Il dort en ce moment pelotonné contre Doudoune, la chatte névrotique, qu'il apaise.


Un petit rappel :

http://chatlibredijonnais.blogspot.com/
http://img688.imageshack.us/img688/5306/banniresite.jpg

Merci


Partager cet article

Repost 0
Published by Oceanwave - dans Portrait de chat
commenter cet article

commentaires

dieudeschats 11/03/2010 21:06


"pépère la papouille", j'adore le surnom
Chez nous aussi ils ont tous été recueillis, et on a deux chats libres dans le jardin, dont une qui est maintenant demandeuse de câlin alors qu'avant intouchable !


Sandrine 04/03/2010 11:08


Roarrrr, qu'il ets beau ce chat ! Bien touffu, parfait pour les calins !! J'adorerais adopter un de ces nimaux un jour... quand j'aurai autre chose qu'un mini appart où habite aussi mon homme,
allergique aux poils de chats :-/. Un jour ça arrivera !!!


VetCC 02/03/2010 14:02



Très joli article.... tellement vrai....



Eddy le Chat Sacripan 04/03/2010 09:33


Meow meowwwwwww, marchi !


Floradiane 02/03/2010 10:26


Tout a fait Béa: personne n'a oublié Matouroux, un baroudeur qui ne se laissait carresser (et le demandait d'ailleurs en tapant notre main de sa tête) que devant la cuisine, au moment des
repas.
Matouroux qui me causait d'ailleurs dans le jardin en passant près de moi (petit miaou= salaut, ça va ?, et restait assis à observer mes gestes...). Matouroux, un oeil crevé, alors jeune chaton, et
oreilles déchirées causes bagarres (jamais pu l'attraper pour le faire stériliser) et qui touché par un virus, entrait dans la cuisine, et se couchait sous la table, ssachant parfaitement qu'il
était en sécurité...
Quand je l'ai emmené chez le véto, la gueule dans un état pas possible... le véto m'a expliqué qu'il n'y avait rien a faire, le chat ne s'alimentant plus, ou si peu, depuis plusieurs jours, vu
l'état des os et problement de son dernier oeil, atteint de l'infection... il a donc été définitivement endormi pour abréger ses souffrances (le véto était sincère, et recueille souvent des
éclopés, refusant de les euthanasier s'ils peuvent vivre)
Reste l'image de Matouroux, quelques jours avant la fin, venant pour la 1ère fois se faire carresser dans le jardin, et ronronnant: il a vévu une douzaine d'années une vie de chat libre.
Nous avons aussi "Petit voyou", surnommé "pépère la papouille", tant il est demandeur de carresses: arrivé dans notre jardin une cuisse arrachée et la peau sur les os: c'est maintenant un beau
chat, TRES affectueux
Et Cahouette, chaton affamé (très causant) et hurlant la faim: il s'est calmé au bout de 3 jours, le temps que son estomac se calme lui aussi...
Bon, j'arrête: j'ai recuilli un premier chat à l'age d'onze ans, et j'en ai maintenant 55 (des ans, pas des chats !)


Oceanwave 04/03/2010 09:36


Ton témoignage est magnifique, merci de ce partage, Floradiane.

Ca me rappelle qu'à la cantine à chat, il vient depuis des années une vieille petite minette, mais vieille, maigre comme un clou, borgne avec l'orbite creuse et une immense balafre. Je la trouve
tellement émouvante qu'elle en devient belle.

Bizzzzzzzzzz,
Béa


Floradiane 01/03/2010 22:06


Bravo pour ce bel article!
Si vrai... : 4 chats à la maison (tous recueillis, pas toujours en bon état...)


Oceanwave 02/03/2010 09:15



Hello Floadiane,

Les chats parfois les plus amochés par la vie sont ceux qui nous restent ancrés le plus profondément dans le coeur.

Bizzzzzzzz,
Béa