Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

*** Moâ ***

  • : Vegansfields
  • Vegansfields
  • : Vegansfields naquit une veille de Noël sous le clavier d'une végétalienne / vegan passionnée de cuisine. Au fil des mois, ce petit blog qui monte, qui monte comme la 'tite bêbête, est devenu un lieu de créations culinaires, plutôt portées sur le plaisir sucré, utile à nombre d'aspirants végans, de végétariens avides d'idées nouvelles et de personnes intolérantes aux oeufs et/ou produits laitiers. Je suis rédactrice culinaire pour "Végétariens Magazine".
  • Contact

Great People

FreeCompteur Live

********************************************

 

 PARTENAIRE CULINAIRE

 

 

 

 

http://farm5.static.flickr.com/4034/4558094953_62b5852f13_o.gif

** Recherche **

OmneDatumOptimum

 
LIVRE D'OR


null








Cliquez sur l'image si vous
souhaitez signer le livre d'or de Vegansfields.


 

***************************************

 

 

null

 

 

 

 

Vegan.fr

***************************************


ASSOCIATION SAUVE









Adoption, parrainnage
de chats en détresse

 

 *******************************


Recettes de cuisine
*******************************

Blogs à Croquer

*********************************

 

16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 10:00
Revenue ressourcée de chez ma sis', je suis déjà derrière les fourneaux. Le dernier truc en date qui me buzzait, c'étaient les caramels mous. J'ai passé ma journée d'hier d'essais en essais et donc à les goûter à l'infini et au-delà et là j'avoue ne plus pouvoir les voir en peinture malgré le fait qu'ils soient délicieuxxxxxxxxxxx avec ce petit arôme de miel qui chante sur la langue !!

Voilà la R7 de base qui vous donnera 24 caramels mous très miams, 100 % végétaux. Je ne possède pas de thermomètre à sucre, donc j'ai essayé d'être la plus précise possible, même au niveau du diamètre de ma casserole, mdrrrr.
J'ai utilisé comme receptacle à caramel un petit moule à cake en silicone. Si vous n'avez qu'un grand...ben, vos caramels seront moins épais. Pas de silicone ? Recouvrez votre moule de papier sulfurisé, le tour est joué !

Pendant que j'y suis, à propos de la crème de coco. Certains d'entre vous m'ont dit avoir de la peine à la trouver. En fouinant et testant, j'ai découvert que le lait de coco de la marque Carrefour (boîte rouge avec leur logo et marqué "origine thaïlande"), oui j'ai bien écrit "lait", très épais, avait autant de lipides que la crème de coco Kara et qu'elle montait parfaitement en chantilly. Coût 89 cents les 400 ml, contre 1 E 60 la Kara pour 200 ml (donc 3E60 pour 400 ml, soit 4 fois plus chère en fin de compte).
Enfin, voilà !!!

**********************



Caramels mous hou houuuuuuuu

(Pyramide destructurée de caramels natures & recouverts de chocolaaaaaaaaaaaaaat)


Ingrédients :

* 100 grs de sucre 
* 80 grs de crème de coco
* 60 gr de lait de soja vanille
* 60 gr de sirop de glucose arôme miel (rayon "pays du monde", coin hallal des grandes surfaces "Nahla" ou "Profruit")




Préparation :

1) Versez dans une casserole (diamètre 14/15 cm), le lait végétal, la crème de coco, le sucre et le sirop "arôme miel".

2) Portez à ébullition puis baisser le feu (entre petit et moyen. Moi c'est sur la marque 4), l'ensemble doit buller à petits bouillons sans toute fois déborder de la casserole. Remuez fréquemment.
Temps de cuisson :  35 mn à partir de l'ébullition.

3) Versez votre caramel dans votre moule, laissez prendre 1h  au frais avant de découper avec un bon couteau (c'est pô une partie de rigolade mais le jeu en vaut la chandelle).
J'ai obtenu 24 petits caramels sympatoches. Pour les conserver, je les ai mis dans une boîte hérmétique au réfrigérateur. Bon, il sera necéssaire de les sortir et les laisser à température ambiante avant dégustation, sinon vous allez faire le bonheur de votre dentiste.



Envie d'un petit plus ? Plongez-en certains (préalablement mis au congélateur 15 mn) dans du chocolat fondu au bain-marie et mettez-les à prendre sur une feuille de papier sulfurisé avant de les déposer au réfrigérateur.

Bon'app et bizzzzzzzz à la cerizzzzzzze,

OW


***** Sans oeuf, sans produits laitiers ni animaux mais avec tout plein d'amour *****
Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 10:27
Certains ont peut-être en souvenir les Léonardos de Noël, truffes chocolatées  spéculoos & coco ? Voilà donc ceux de  Pâques ! Coeur de noisette grillée, pâte de coco "maison" (même principe que la pâte d'amande mais sans blanc d'oeuf), enrobage chocolat  noir...
Faciles à executer, délicieux à manger...
Vous savez utiliser un mixer, griller des noisettes à sec dans une poële, faire des boules avec la paume de la main comme nos petits en maternelle, fondre du chocolat au bain-marie ou en chocolatière ? Alors vous étonnerez votre famille et vos amis avec ces jolies friandises !!!




Les Léonardos de Pâques






Ingrédients pour 8 Léonardos :

* 45 gr de sucre glace (ou de sucre semoule préalablement passé au mixer)
* 45 gr de noix de coco rapée
* 2 cc de lait végétal (ici soja vanille)
* 70 gr de chocolat pâtissier
* 8 noisettes

* Noix de coco pour la déco

+ papier sulfurisé ou grille à chocolat
+ spatule





Préparation:

1) Faites griller à sec dans une poële vos 8 noisettes (pas carboniser, juste leur donner de la couleur). Réserver (vous aurez certainement à enlenver la peau grillée ensuite mais elle va se détacher pratiquement toute seule).

2) Passer au mixer la noix de coco jusqu'à obtenir une poudre fine. Verser dans un bol et mélanger au sucre glace. Rajouter 2 cc de lait végétal. Mélanger à la fourchette puis pétrir à la main pour obtenir une pâte homogène.

3) Mettre au réfrigérateur quelques minutes afin de la raffermir un peu. Elle doit rester malléable.

4) Sortir votre pâte de coco, la partager en 8. Aplatir la pâte, y déposer une noisette grillée, travailler à la main pour envelopper le fruit sec puis avec votre paume, sur du papier sufurisé, formez vos boules.

5) Les déposer au réfrigérateur pendant une bonne demi-heure, elles doivent être très dures à leur sortie pour recevoir le nappage au chocolat.

6) Faire fondre au bain-marie votre chocolat préalablement coupé en petits morceaux (si vous êtes l'heureux possesseur d'une chocolatière, ça va être nickel en un rien de temps).

7) Prendre une fourchette (ou une spatule à truffe --) chocolatière), y déposer une boule, la plonger dans le chocolat tiède, la faire "rouler" pour qu'elle soit couverte entièrement, la récupérer (là, c'est la partie la plus fun, mdddrrr) et la déposer soit sur une grille à chocolat, soit sur du papier sulfurisé.
Décorez à votre guise de coco râpée.

8) Et on recommence pour les 7 autres boules restantes.

9) Laisser à température ambiante jusqu'à ce que le chocolat soit bien pris Déposer au réfrigérateur dans une boîte hermétique.

10) Vous pouvez ensuite soit les dévorer directement toutes fraîches, soit les sortir 30 mn avant de les servir pour avoir un coeur de pâte de coco plus fondant.



Bon'app et bizzzzzzzzzz à la cerizzzzzzzzze,

OW




Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 10:00
D'un humble essai de sauce chocolat & caramel naquit une tartinade délicieuse que j'ai mangée, raisonnablement, avec mes madeleinettes (UNE madeleine, je précise, mon petit neveu s'est chargé du reste). Trouvant la sauce trop corsée à mon palais, j'ai rajouté de la crème de coco, et encore un chouillat...Puis 1 CS de nappage caramel puis sa jumelle. Hop, crème de coco par dessus...Et que je goûte, et que je mette une cuiller de ci, de ça...M'est venue à l'idée que, vu la proportion de chocolat et de margarine, l'ensemble pourrait, en se solifiant, se rapprocher de la consistance d'une pâte à tartiner...manquaient alors les noiiiiiiiiisettes. Concassage grossier de ces petits fruits secs avec la dextérité de l'écureuil affamé, poëlage avec 1cc d'huile jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés et embaument agréablement ma mini-cuisine. Mixer en route pour les réduire le plus finement possible et plongeon dans la sauce chocolat / caramel. Réfrigérateur.

Le lendemain....un feu d'artifice de plaisir....en une nuit, l'arôme des noisettes grillées s'est sublimé, et l'on peut distinguer en bouche aussi bien la force du chocolat noir, la douceur du caramel et le parfum des noisettes. Attention, je ne dis pas que c'est du Nutella, c'est totalement différent..je dis juste que c'est meilleur (t'façon, le Nutella n'est même pô végétaRien puisque'il contient du lacto-sérum dont la présure est prélevée à partir de l’estomac de jeunes veaux abattus). Ô poudre de noisette qui crépite sur la langue comme un feu de bonheur. Pour les gourmands souhaitant une pâte très lisse, tenter de mixer à nouveau l'ensemble avec un blender très puissant. Il me restait de la crème de coco en briquette dont je me suis servie pour adoucir la tartinade, la crème de soja cuisine pourrait peut-être aussi convenir ? De la poudre de noisettes toute prête, grillée à sec à la poële et remuée intensivement à la spatule donnerait certainement d'aussi bons résultats que les fruits secs entiers, à mon avis. A vous de tester !!!

Une variante dont ma soeur de coeur m'a soufflée l'idée hier : remplacer les noisettes grillées par des cacahuètes rôties (pas salées, celles dans les coques, natures), pour un goût à la "Snickers" typiquement américain !

 


Tartinade Démente Chocolat Corsé & Caramel

aux Noisettes Grillées





Ingrédients :
  • 100 gr de chocolat noir à 70 % en petits morceaux
  • 100 gr de nappage caramel (rayon pâtisseries, aides culinaires)
  • 80 gr margarine végétale à température ambiante (Tournolive ici)
  • 4 CS de crème de coco
  • 40 gr de noisettes concassées en gros morceaux
  • 1 cc d'huile végétale
  •  
*****

Préparation :

Dans une petite poële, mettre vos noisettes concassées et 1 cc d'huile. Faites griller à feu vif sans cesser de remuer jusqu'à ce que les noisettes soient bien dorées.
Laisser refroidir quelques instants avant de passer les fruits secs au mixer pour obtenir une poudre extrèmement fine. Réserver.

Dans une casserole, faire fondre à feu doux le chocolat et la margarine en remuant, puis ajouter le nappage caramel et enfin la crème de coco. Mélanger soigneusement.
Arrêter le feu et verser la poudre de noisettes grillées. On se sert de sa grosse cuiller pour mélanger le tout (et après on a le droit de lècher la cuiller !!! Et la casserole !!!) avant de m
ettre dans un pot à confiture bien propre.
Laisser refroidir à température ambiante avant de mettre le couvercle et d'entreposer dans le réfrigérateur une nuit.

Durée de vie de la pâte à tartiner..une semaine peut-être bien enfermée dans son pot en verre. Quand je dis une semaine...hum...les grands gourmands lui donneront 48 heures à vivre tout au plus LOL, j'en suis pleinement consciente.


 

 

Bon' app' et bizzzzzzzzz à la cerizzzzzzzze,

OW
Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 09:30
img340/995/antoineno1.jpg
Mon premier essai de ces boules de coco, l'an passé, s'est révélé catastrophique. De boules, elles n'avaient que le nom,  l'état gélatineux et plat de ces choses a même étonné mon neveu Antoine qui avait voulu, du haut de toute la témérité de ses 3 ans, goûter à ces "friandises". Le petit a mâché une fois, deux fois mais pas trois fois. Il m'a regardé droit das les yeux en souriant et a sorti la "boule" de sa bouche et me l'a collé en retour dans la main, mdrrr. J'en rigole encore maintenant, cette réaction a été formidable !


Pour m'assûrer le succès de cette R7, j'ai demandé conseil à la maman d'un petit garçon de l'école où je travaille actuellement. Effectivement, l'ajout de farine de blé à la farine de riz gluant (magasin asiatique) permet à l'ensemble de se tenir et de ne pas ressembler à des crottes de nez de troll et l'emploi de la feuille de film transparent donne des boules presque parfaitement ronde.
J'ai refait 3 fois cette R7, j'ai eu du mal à trouver la bonne proportion de farines/lait de coco. Premier essai réussi, donc je refais un second et là, plotch, ma pâte est archi-molle impossible à travailler. 3 ème essai en incorporant le liquide chaud petit à petit, nickel et je m'aperçois que c'est exactement la même proportion que l'essai n° 1, bon, bref j'a assez galéré mais c'est bon.

Fourrage "maison" avec ce qui me restait à la maison (habituellement on utilise des graines de soja jaunes, mais j'aviooons pô) , plus du gingembre confit que j'avais acheté le matin même sur le marché.
Ok, assez raconté de ma petite vie, mettez vos tabliers et on y go !!!


 

Boules de coco fourrées banane & cacahuète ou gingembre & coco




Ingrédients pour 14 pièces :

- 170 gr de lait de coco 
- 75 gr de sucre roux 
- 150 g farine de riz gluant (magasin asiatique)
- 45 g de farine de blé
- 1/3 sachet de levure chimique

Fourrage :
- 40 gr de sucre roux, 70 g de noix de coco, 30 gr de banane écrasée à la fourchette + 40 gr de cacahuète
ou
- 85 gr de noix de coco, 25 gr lait végétal, 65 gr de gingembre confit hâché, 20 gr de sucre roux

Roulage :
Une bonne couche de noix de coco.
+ papier sulfurisé à découper en ronds pour poser vos boules avant cuisson.





Préparation :

Garniture :

   *Version cacahuète/banane :
Dans un mixer, mettre le sucre, la noix de coco et les cacahuètes (vous pouvez prendre des cacahètes apéritives à condition de bien les laver et les sècher pour ôter le sel) Sortez ensuite la poudre pour la mélanger en 30 gr de banane réduit en bouillie. Mettre de côté. Former 14 boulettes (env. 12 gr, la boulette).

   *Version gingembre :
Mixer le sucre et la coco. Mettre dans un petit bol. Mixer le gingembre confit, ajouter au bol et lier avec le lait végétal.


Pâte à boule de coco :

Mélanger dans un saladier la farine de riz gluant, la farine de blé et la levure. Réserver.

Dans une casserole, faites fondre le sucre roux dans le lait de coco en remuant, feu moyen, sans faire bouillir.

Verser petit à petit le mélange chaud "lait de coco et sucre" par dessus les farines + levure, bien mélanger avec une grosse cuiller jusqu'à ce que la pâte de décolle du saladier puis pétrir pour obtenir une belle boule de pâte souple & non collante aux doigts que vous partagerez en 14 (dans les 30 gr la boule la boule si vous avez une balance de précision).

Les boulettes :

img148/9518/p1170022ge7.jpg
Etaler au rouleau une boule de pâte pour obtenir un rond de 6/7 cm de diamètre. Y déposer une boule, refermez doucement les bords en repliant la pâte, faites-la rouler dans votre main comme vous feriez avec de la pâte à modeler pour avoir une sphère. Si vous avez des difficultés (dépend de la mollesse ou non de la pâte), un petit truc que ma donné la maman :  déposer votre boule dans une feuille film alimentaire transparent (fermeture de la boule en haut), puis tournez le film jusqu'à obtenir une belle boule ronde comme ça
Enlever la boule de pâte obtenue, la déposer sur une petite feuille de papier sulfurisé dans votre cuit-vapeur.
Faites de même avec les 13 autres boules.

Cuisson 12 mn dès ébullition.

Dès l'arrêt de la cuisson, saisir vos boules une à une avec du papier sulfurisé (j'ai crevé ma première boule parce qu'elle avait attaché à mes doigts mdr), les déposer sur le lit de coco et les rouler avant de les déguster chaude ou tièdes avec un bon thé au jasmin.

Note : vous pouvez mettre au frais (récipient hermétique) les boules qui resteraient et les faire cuire de nouveau à la vapeur pendant 10 mn, elles seront aussi bonnes que la veille.





 


Bizzzzzzzzzz à la cerizzzzzzzze,

OW


Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 14:52
Twan2

Un coup de plumeau (synthétique, le plumeau) pour dépoussiérer la bonne vieille rose des sable de notre enfance ! 2 parfums qui sortent un peu de l'ordinaire : pralinoise au café et zeste d'orange / noix de coco.
Roses des sables pour grands enfants autour d'un bon expresso, elles seront cependant accessibles à vos schtroumfs si vous ôtez le café de la première version et le zeste d'orange de la seconde (ça vous évitera d'obtenir le diplôme de la Tati la plus bizarre en cuisine). Votre schtroumf se fera un plaisir de vous donner un coup de main, recette accessible aux plus de 3 ans LOL, pensez à munir le bibou d'un beau tablier même si vous savez d'avance que le chocolat ira se planquer partout sauf sur le dit-tablier.






Roses des Sables Intriguantes





Roses des sables Pralinoise au café




Ingrédients pour 10 /11 roses :

* 60 gr de chocolat noir (70 %)
* 40 gr de végétaline
* 30 gr de sucre glace (sucre roux passé au blender)
* 75 gr de Cornflakes
* extrait de café (ou 2/3 pincées de café soluble diluées dans une demi cc d'eau chaude)
* Un sachet de pralin (vous ne l'utiliserez pas entièrement)


Préparation :

Dans une casserole, faites fondre la végétaline à feu doux, ajoutez le chocolat, le café et le sucre glace. Une fois la préparation homogène, éteindre le feu et laissez quelques minutes (5 à 7 mn) à température ambiante.
Ajoutez à l'ensemble 1 CS de pralin et versez le tout sur les cornflakes préalablement mis dans un saladier.
Avec une grosse cuiller, mélanger soigneusement sans briser les pétales, jusqu'à ce que les cornflakes soient entièrement nappés de chocolat.
Déposer des petits tas dans des moules à muffins en silicone et saupoudrer de pralin.
Laisser refroidir. (vu le temps qu'il fait, le balcon s'est révélé très efficace !!)


**********

Roses des sables Orange & Coconut




Ingrédients pour 10 /11 roses :

* 60 gr de chocolat noir (70 %)
* 40 gr de végétaline
* 30 gr de sucre glace (sucre roux passé au blender)
* 75 gr de Cornflakes
* 1/2 zeste d'orange bio non traitée haché
* noix de coco râpée


Préparation :

Exactement la même que ci-dessus, avec l'ajout de la CS de noix de coco à la fin de la préparation chocolatée.
Saupoudrage de coco dès que les petits tas sont dressés.

Conservation : dans une boîte hermétique au réfrigérateur.



Bizzzzzzzzzzz à la cerizzzzzzzze,

OW



Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 08:45
Qui veut d'une pâte à tartiner au chocolat un brin original, extatique et exotique, facile à préparer ?

P8110083.JPG Dans la plupart des R7 traditionnelles circulant à gauche et à droite, en haut et en bas, de diagonale en verticale sur le web, l'un des éléments qui semble indispensable à la création d'une tartinade s'apelle  "lait (de meuh) concentré sucré". Jusqu'à présent, perso, je n'ai jamais vu l'équivalent verso végan en France.

En tatônnant un peu, je me suis aperçue qu'en faisant réduire le lait de coco bien gras avec du sucre roux, au bout d'un moment on obtenait quelque chose d'approchant. Une lichette de marga en prime et c'était tip-top. J'ai aussi augmenté la saveur "coco" en rajoutant un extrait du même fruit, et ça, plus de la cannelle et de la vanille, ça rendait dingo la p'tite cuiller !!
Pour mon malheur (LOL), il a fallut que je fasse cette R7 en même temps que celle des briochettes et le mariage de l'un avec l'autre était très réussi, ce qui fait que je n'arriverai pas à me mettre au régime ce mois-ci (m'en bats le tofu, je baindérivative, na !).


Tartinade Cho'coconutTorture

P8110082-copie-1.JPG


Pour un pot  :

Lait concentré de coco :
* 65 gr de sucre roux
* 35 gr de margarine
* 80 gr de lait de coco


Crème au "beurre végétal" :
* 100 gr de chocolat noir
* 150 gr de margarine végétale
* 40 gr de sucre glace (ou de roux passé au mixer)


Les p'tits plus :
* 2 cc d'extrait de vanille
* 4 pincées de cannelle
* 20 gr de noix de coco râpée
* 1 cc d'extrait de coco


P8110083.JPG


Préparation :


Dans une petite casserole, faite dissoudre à feu moyen, le sucre roux et le lait de coco tout en remuant avec une grosse cuiller.


Montez le feu jusqu'à ce que le mélange fasse des bulles et prenne la consistance du lait concentré de vache, interdiction formelle de cesser de remuer, nan mais ho !!

A ce moment, baissez la chaleur et rajoutez la margarine, quelques tours de cuillers.

Eteignez le feu et déposez les carrés de chocolat en petits morceaux, le restant de la margarine et le sucre glace. Bien mélanger jusqu'à ce que la crème devienne homogène.

Rajoutez les p'tits plus, re-tours de cuiller.


Versez votre crème dans un pot à confiture propre (et vide !!!) puis laissez refroidir à température ambiante.


Si la matière grasse commençait à apparaître au-dessus de la crème, pas d'affolement : mélangez à nouveau l'ensemble.


Vissez le couvercle et déposez au réfrigérateur.


Conservation : Heu...au bout d'une semaine, le très peu qui restait était encore très miam !!
!



Et sur ce, bon mercredi à tous,

Bizzzzzzzzzzzz à la cerizzzzzzzzze,

OW
catgirl2.gif
Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 20:06
Après les Bountees, attaquons-nous aux snickers, y'a pas d'raison  !!! Bon, comme c'est une marque copyrightée, appelons-les..... SNI-COEUR'z. (Vi, je sais, mon imagination est débordante quand il s'agit de baptiser mes miams).

img88/741/originalrightf258f4kz5.jpg Comment vous ne connaissez pas les Sni-coeur'z ? Meuhhhhh voyons : biscuits sablés, cacahuètes & caramel, couverture sensuelle au chocolat ? Ca vous revient ? Ah, je savais bien, quand même !

Puisque Copin'Esther connait les States pour y avoir vécu et qu'aux USA le fruit le plus diététique que l'on puisse trouver sur les tartines des people c'est la cacahuète (déclinée de toutes les manières possibles !! Un américain qui n'aime pas le beurre de cacahuète : IMPOSSIBLE !!), dédicaçons-lui ces friandises made in France .

Oubliez votre régime l'espace d'un instant et lançons-nous dans la contre-façon végan des Sni-coeur'z.



Esther's decadent Sni-coeur'zk bites /

Bouchées Sni-coeur'z décadentes pour copine Esther






1) Base sablée : 12 mini-biscuits de 4,5 cm de longueur & 1 cm d'épaisseur ou 6 grands biscuits de 9 cm.

- 55 g de farine 
- 55 g de margarine végétale fondue
- 25 g de sucre glace
- 27 g de Maïzena
+ 1 cc de sucre vanillé

Préparation :

Préchauffer le four th° 6 (180°).

Mélanger la margarine fondue et le sucre glace (+ sucre vanillé) puis ajouter la farine et la Maïzena. Avec une grosse cuiller, mélanger puis pétrir un peu la pâte afin qu'elle soit homogène.

Se saisir d'un rouleau à pâtisserie, l'aplatir (la pâte, pas le rouleau !!) pour qu'elle forme un carré de 9 cm de côté sur 1 cm d'épaisseur.
Découper à l'aide d'une fine lame alors la pâte en 12 mini-bâtonnets (4,5 X 1,5) ou 6 grands (9 X 1,5).

Déposer sur une feuille de papier sulfurisée et laisser cuire 10 mn.
Laisser refroidir.

**



2) Garniture caramel / cacahuètes :

- 80 gr de cacahuètes apéritif désalées (vous les rincez à l'eau froide, bien les sècher ensuite), concassées grossièrement.

- 35 g sucre roux + 1 cc de sucre vanillé
- 15  g margarine végétale fondue
- 75 ml crème de soja (liquide)

Dans une casserole mettre tous les ingrédients du caramel, faire bouillir puis baisser un peu le feu, sans cesser de tourner avec le fouet, jusqu'à obtention d'une crème un peu plus épaisse de couleur "café au lait", sorte de sauce au caramel.

Ajouter les cacahuètes, faire cuire à feu doux 1 mn de plus puis retirer la casserole.

Laisser reposer 5/10 mn.

Avec une cuiller, déposer un peu de garniture sur chacun des bâtonnets sablés. Avec les doigts, amalgamer le tout pour que le caramel/cacahuètes ne dépasse pas du bisuit.

Mettre les barres au congélateur pendant 1h minimum, 2 c'est encore mieux.


**

3) Couverture au chocolat :

- 100 g chocolat noir (65 %) coupés en petits morceaux
- 20 gr de margarine végétale
(+ 1 cc d'eau si vous voyez que le mélange a du mal à fondre)

+ gardez quelques moitiés de caccahètes pour la déco




(ça va être pratiquement un copié-collé de la phase "bountee")


Au bain-marie (dans un bol en pyrex posé dans une casserole d'eau très chaude), faites fondre tout doucement le chocolat et la margarine, mélanger soigneusement.

Plonger les Sni-coeur'z dans le chocolat (ou prenez une petite cuiller et étaler le chocolat sur les barres si vous préférez) ôter ce qu'il y a en trop en égalisant à la spatule ou au doigt déposer sur la feuille de papier cuisson.
Si vous n'arrivez pas à ce que ça soit lisse-lisse, no problèmo, faites des pics de chocolat avec les doigts.

Plantez une demi cacahuète sur chacune des barres pendant que le chocolat est encore mou.

Une fois refroidis, les déposer soit au congélateur, soit au réfrigérateur dans une boîte hermétique.

* P'tite déco suggestion avant dégustation :
Saupoudrage leger de sucre glace





Ok, ça semble un peu délicat, mais c'est plus facile en réalité et ça en vaut la peine, na !!! (On n'est pas forcée de manger toutes les barres à la fois... LOL)


Bizzzzzzzzz à la cerizzzzzzzzze,

OW

Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 08:29
http://img257.imageshack.us/img257/4222/180pxcaptainjacksparrowvx9.jpgAmis végans !! Vous êtes frustrés parce que votre copain végétarien se tape des Bountees sous votre nez et vous nargue la bouche pleine de noix de coco et de chocolat ? C'est une époque révolue désormais !!!!
L'heure de la vengeance a sonné, à nous le goût du Paradis !!!

J'rigooooooooooooooooole, enfin pas sur le fait que j'ai à vous proposer une version végane de ces délicieuses barres à la noix de coco, testées et plus qu'appouvées !!

Lets go et passons en cuisine, moussaillons !!!!!



Vegan Bountee Revolution



Pour 6 barres d'environ 6X3 cm sur 1,5/2cm de hauteur (ou 12 minis) :


Garniture à la noix de coco :

140 gr de noix de coco râpée sèche

50 g sucre roux
+ 2 cc de sucre vanillé
30  g margarine végétale fondue
140 ml crème de soja (liquide) (ou pourquoi ne pas essayer avec de la crème de coco)

Couverture au chocolat :

140 g chocolat noir (65 %) coupés en petits morceaux
30 gr de margarine végétale

+ un moule à cake de taille normale
+ du papier cuisson

*******

Préparation :

1) Verser la crème de soja, la margarine et les sucres dans une casserole puis amener à ébullition doucement en prenant soin de toujours tourner avec le fouet jusquà ce que la crème commence prendre très légèrement une teinte brune et la consistance du lait concentré sucré en épaississant un peu. La sortir immédiatement de la casserole et la verser dans un saladier.

2) Ajouter la noix de coco, bien mélanger puis déposer dans un moule à cake recouvert de papier cuisson jusqu'aux bords. Bien tasser et mettre la pâte, afin de la durcir,soit au réfrigérateur pendant quelques heures soit au congélateur si vous souhaitez que cela aille plus vite.

3) Au bain-marie (dans un bol en pyrex posé dans une casserole d'eau très chaude), faites fondre tout doucement le chocolat et la margarine, mélanger soigneusement.

4) Sortir votre moule à pâte coco ensuite, prendre le papier cuisson et le deposer sur une surface plane. La préparation doit être ferme.
Découper soit 6 barres au couteau en arrondissant les extrémités comme les vrais bountees, soit en 12 carrés.

5) Plonger les bountees dans le chocolat, ôter ce qu'il y a en trop en égalisant à la spatule ou au doigt (ce qui vous donnera un excellent motif de vous les lècher après), déposer sur la feuille de papier cuisson et passer le dos d'une fourchette sur le dessus pour "zébrer" les confiseries.

6) Mettre au frais une heure ou deux avant de déguster. Se conserve dans une boîte hermétique au réfrigérateur.




Voili-voilàààààààààààààà, régalez-vous,



Bizzzzzzzzzzz à la cerizzzzzzzzze,

OW

Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
11 août 2006 5 11 /08 /août /2006 20:09
Et hop, voici comme prévu mon histoire d'orange confites. 'tite explication : je prépare demain un gâteau...de fêtes de Noël LOLLLLLLLL, un bon dessert festif et j'avais besoin d'oranges confites en petite quantité. 
Je n'aime pas acheter les fruits confits en grande surface, avec tout ces colorants et ces E qui traînent, yiiikes. Et puis ce n'est pas que je sois radine, mais depuis ma jeunesse, les circonstances ont fait que j'ai appris à être économe, je n'allais pas dépenser une fortune dedans. Une orange, du sucre roux, de la cannelle et de l'eau, voilà tout ce qu'il nous faut comme ingrédients.
Non seulement on obtient de goûteuses orangettes cristallisées, à manger comme friandises et/ou à utiliser en pâtisserie, mais avec le mélange eau/ sucre roux, infusion d'orange restant, on récupère un délicieux sirop pour arômatiser l'eau ou bien faire un coulis.

Avec une groosssse orange (pas un truc riquiqui, sinon, mettez-en deux) bio, garantie sans pesticides, j'ai obtenu une belle boîte d'orangettes, portions grignotages pour 3 personnes à mon avis et 200 ml de sirop d'orange, d'où le titre "Orangettes cristallisées deux en un".
Rien ne vous empêche de doubler les porportions si vous êtes amateurs.

Un petit plus : une fois les orangettes sèches, vous pouvez les tremper dans le chocolat noir fondu, sublimissime !!!!

Bon, je parle, je parle mais je n'ai pas encore mis la r7 !!!!

Bon'app' et

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz au vegan-cheese,

OW



Orangettes cristallisées deux en un




Préparation : très rapide + 12 h de séchage à temp. ambiante
Cuisson : 15 à 20 mn

Ingrédients :

- 1 très grosse orange (ou deux petites)
- 500 ml d'eau
- 250 g de sucre roux
- 1 belle cc de cannelle

+ pour le roulage, une boîte moyenne contenant env. 200 gr de sucre roux


Préparation :

Laver et peler la ou les oranges. Couper l'écorce en lamelles de 0,5 cm de largeur.
Dans une casserole, melangez l'eau, le sucre et la cannelle et faire frémir. Plonger
les lamelles dans le sirop bouillant et laissez cuire 15 mn à 20 mn.
Egoutter le tout, poser les orangettes sur du papier sulfurisé et laisser sècher à température ambiante pendant 12 heures.
Ensuite, prendre les orangettes, les tremper dans la boîte remplie de sucre roux et secouer le récipient plusieurs fois jusque toutes les orangettes soient recouvertes de sucre. Rédeposer sur le papier sulfurisé et laisser durcir un peu quelques heures. Si nécessaire, refaites leur faire un tour de manège dans la boîboîte.

Verser le sirop d'orange restant dans un récipient en verre bien nettoyé et stocker au frais.

Conservez les orangettes dans une boîte hermétique au réfrigérateur.




Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article
3 août 2006 4 03 /08 /août /2006 10:29
Comme promis, voici la R7 que j'ai terminée hier, à savoir une confiote d'abricots pas piquée des hannetons. Lorsque je traîne mes guêtres sur le marché, je fréquente assidument le coin des "bassines à 1 E" où se trouvent 1,5 à 2 kilos de végétaux un peu moins présentables mais tout à fait délicieux. Mes Z'abricots proviennent de ce côté, un p'tit peu tapés com'la proprio de ce blog je le consens, mais aptes de passer de la condition  de Cendrillon à Princesse le temps d'une cuisson.
Relevée de cannelle et de graines de sésames grillées, elle agrémentera vos tartines tristouilles ou la pâleur anémique d'un yaourt de soja neurasthénique.




Marmelade infernale abricots, canelle
et graines de sésame grillées
.



Pour 3 pots :

* 1kilo d'abricots, sans le noyau, lavés, séchés
* 600 gr de sucre roux
* 2 belles cc de canelle en poudre
* 35 / 40 gr de graines de sésame grillées
* un peu de bicarbonate de soude (facultatif)

Mettre les abricots et le sucre dans une grande casserole. Porter à ébullition puis ajouter la canelle & les graines de sésame.  Laisser cuire le tout à feu moyen en remuant avec une grosse cuiller de temps en temps, jusqu'à ce que la confiture épaississe. Eteindre le feu.
Si la confiture vous semble trop acide, ajouter une à deux pincées de bicarbonate de soude (attention, ça peut buller), remuer, goûter de nouveau.
Verser dans des pots en verre vides bien propres,  visser les couvercles puis retourner les pots (stérilisation)  et laisser ainsi jusqu'à complet refroidissement.



Bizzzzzzzzzzzz à la cerizzzzzzzzzzze,

OW

Repost 0
Published by Oceanwave - dans Friandises
commenter cet article